La première STMG 1 se rend à l’avant-première du film Hors Normes

Hors Normes

Le 16 octobre 2019 avec ma classe la STMG 1 COOP nous sommes allés voir une avant-première du film hors normes de Olivier Nakache et Eric Toledano, une semaine avant sa sortie en salle. Nous avons été invités par l’association Cinéma pour tous qui organise des projections de films gratuites suivies de débats pour les collégiens, lycéens et les associations.

Eric Toledano et Olivier Nakache

Les acteurs et actrices du film :    Vincent cassel, Reda kateb, Alban ivanov, Hélène Vincent et  Aloïse Sauvage.

Bruno un juif et Malik musulman  vivent depuis vingt ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés d’hyper complexes. Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes.

maxresdefault.jpg

Nous avant eux l’honneur de pouvoir parler aux réalisateurs qui ont d’ailleurs réalisé le film Intouchables ainsi qu’à deux acteurs Bryan et Ahmed Abdellaoui.

20191016_162612.jpg

Nous avons posé quelques questions sur le déroulement et les circonstances qui ont pu rencontrer durant le film.

Image3.png

Ils nous ont affirmé que certains des acteurs n’étaient pas autistes mais juste de bons comédiens tandis que d’autres étaient de véritables autistes. Le film a pris trois mois pour être tourné. Les autistes étaient accompagnés des accompagnateurs en cas de problème.

Ce film est drôle et touchant à la fois, c’est pour cela que je vous recommande d’aller le voir.

Le lendemain, notre professeur nous a ensuite demandé, en utilisant le site Wooclap, de donner un mot pour évoquer notre ressenti avant d’écrire un texte sur ce qu’on avait pensé du film sur papier.

Image2

Avis de mes camarades de la première STMG 1 :

Ahmet : “j’ai aimé le film hors normes car ça fait réfléchir pour les personnes qui veulent travailler avec des personnes autistes. Ce film est cool” 

Grace: “magnifique film très émouvant. Le film a touché le public, ce film concerne tout le monde”

Armelle: “j’aime le film hors normes car il y avait du rire comme de l’émotion, ils étaient motivés pour les enfants handicapés, c’était super »

Cheick: « Très bon jeux d’acteurs, ce film représente bien la réalité. Drôle et émouvant, ascenseur émotionnel””

Isabelle: « Très bonne expérience. La chance de voir une avant-première pour regarder un film qui en temps normal je n’aurai pas regardé. Très bon film intéressant, instructif, passionnant et émouvant »


Article rédigé par Myriam SDC pour la première STMG 1

 

Publicités

LA SPINASSIENNE: une course en coopération

Dimanche, les élèves des secondes coop et de la seconde EPS boxe ont participé à la course de la ville.

Vous trouverez ci-dessous un résumé de cet évènement en vidéo, et des articles.

 

– Article de Nadir et Mouad, élèves en seconde 4 coop: Article consultable ici
– Article de Mohammed et Naira, élèves en seconde 4 coop: article consultable ici

– Article de M.Chapelière, professeur d’EPS: Article consultable ici

Avis d’élèves:

Mounia : « La course était super cool même si c’était fatiguant. Je me suis donné à fond en pensant aux enfants atteint du cancer ».

Naira : «C’était une bonne chose car cela nous a permis d’aider des enfants malades et c’était beaucoup encourageant car on courrait pour une bonne cause ».

Mahadi :« J’ai aimé l’élan de solidarité entre les camarades, la coopération, le dévouement vis-à-vis de la course pour les enfants malades. C’est très encourageant pour l’année scolaire. Félicitation a toute la classe »

Un grand merci aux enseignants, proviseur adjoint et parents qui sont venu volontairement courir avec les élèves et les encourager

Intervention sur la Nuit de la Solidarité

Jeudi 3 octobre, Agathe Ramsamy est venue présenter aux élèves la Nuit de la solidarité, un événement auquel elle avait participé en tant que bénévole. Elle a détaillé le fonctionnement et les résultats de cette action de la mairie de Paris. Voici l’article rédigé à la suite de sa venue par des élèves de la classe. En pièce jointe, le document distribué par l’intervenante aux élèves.

Nuit de la solidarité 2019

maraude.png

Un début de maraude pendant la Nuit de la solidarité

En 2018 la nuit de la solidarité a été créé. Cet événement a eu lieu pour la première fois à Paris, il a pour but de comptabiliser le nombre de SDF qui vivent dans les rues de la capitale, mais aussi afin de les “classer”, les hommes, femmes, personnes âgées, personnes qui ont des enfants avec eux etc.

Lors de la première nuit il s’est avéré que 3035 sans abris ont été comptabilisés, cependant en 2019, plus de 3600 sans abris ont été comptés. Pour pouvoir remédier à tous ces cas de personnes sans abris, la mairie de paris mis en place 300 en places d’hébergements. 1700 personnes se sont dévouées afin de compter le nombre de sans abris qui dormaient de mes rues de Paris du 7 au 8 février 2019.D’après les estimations 88% des sans abris qui ont été comptés sont des hommes et 12% sont des femmes.D’après les estimations 88% des sans abris qui ont été comptés sont des hommes et 12% sont des femmes.

Sans titre

en moyenne un sans abris réussi à gagner 10€ par jour ce qui équivaut à sept fois moins qu’une personne qui gagne le salaire minimum. La plupart des sans abris sont des personnes qui ont un emploi mais qui ne peuvent pas ou qui n’ont pas les moyens de pouvoir louer une maison ou un appartement. Mais pour essayer de subvenir à leurs besoins le SAMU social leur fournit des vêtements et de la nourriture. En bref la vie d’un sdf est plus dure que ce que l’on laisse penser et ils ne décident pas tous de le devenir c’est pourquoi la nuit de la solidarité et les associations tels que le SAMU social etc sont présent pour leur donner une vie meilleure.


              SIVAKUMAR Alvin, YOUSSFI Nassim et POKOU Ivan

 

 

COURIR EN VILLE EN COOPÉRATION

Ce dimanche 13 octobre, les élèves des secondes COOP et de la seconde EPS Boxe du lycée vont se retrouver ensemble à la course de la ville pour participer avec une spécificité: ne pas courir seul mais en groupe!

Ils se sont entraînés à l’endurance de manière coopérative en EPS avec Mme Gauthière et M.Chapelière. L’infographie suivante résume les modalités: téléchargeable ici

coop-course

Ce projet est en lien avec la Délégation Académique à l’Action Sportive, à l’Olympisme et au Paralympisme,  sur le thème « Sport et Réussites éducatives ».

Des professeurs chausseront donc leurs baskets dimanche pour courir avec eux, ou leur manteaux pour venir les encourager.

Des articles d’élèves pour résumer la journée et le projet sont en cours de rédaction.

Un bel événement sportif et solidaire en préparation …

A dimanche

Où placer notre frigo solidaire?

Afin de continuer notre travail sur la mise en place du premier frigo solidaire de la Seine-Saint-Denis, notre professeur nous a demandé de réaliser une étude de marché sur les endroits idéaux pour placer ce frigo.

Les contraintes de recherche étaient les suivantes :

  • L’endroit devait être accessible à pied ou en transport
  • L’endroit devait être visible de tous
  • Un maximum de monde devait accéder à ce frigo
  • Dans l’idéal, l’emplacement devait être au centre-ville

Voici le fruit de nos différentes recherches :


  1. Près de L’espace Lumière

Adresse : 5 Avenue de Lattre de Tassigny, 93800 / Épinay-sur-Seine

2.png

Pourquoi cet endroit ?

En face de L’Ilo, il y a un endroit qui pourrait être parfait pour les frigos solidaires. En sachant que L’Ilo est l’endroit le plus fréquenté par les spinassiens, c’est un endroit où il y a beaucoup de flux quotidien. Situé à côté de l’Espace Lumière, cet endroit organise parfois des journées associatives.


 

2. La rose de Meriem

Adresse : 161 Rue de la République 9800 / Épinay-sur-Seine

2

Pourquoi cet endroit?

La Rose de Meriem est un endroit parfait pour le Frigo Solidaire car elle se trouve juste à côté d’un arrêt de tram qui est très fréquenté par les spinassiens et par les habitants de Saint-Denis.


 

3. Le snack proche de la rue de la République

Adresse : A proximité de la Rue de la République 9800 / Épinay-sur-Seine

3

Pourquoi cet endroit?

Ce snack est très fréquenté par les jeunes des alentours et se trouve juste à côté du tramway. Ce snack est sur la route principale pour aller à Epinay.


4. Le wok grill d’Epinay

Adresse : 97 Avenue de Lattre de Tassigny, 93800 Épinay-sur-Seine

4

Pourquoi cet endroit?

C’est un restaurant qui a énormément de succès à Epinay. Il reçoit beaucoup de monde, les spinasiens comme les habitants d’autres villes. Il permettra d’avoir une grande visibilité pour notre projet et pourra même créer d’autres opportunités.


 

5. La boulangerie de la gare

Adresse : 54 Avenue Gabriel Péri, 93800 Épinay-sur-Seine / Épinay-sur-Seine

3

Pourquoi cet endroit?

La boulangerie se trouve à 200 mètres de la gare. L’endroit est stratégique car énormément de personnes prennent le train chaque jour, cela pourra offrir une vraie visibilité à notre frigo solidaire.


6. La médiathèque Colette

Adresse : 49 Rue de Paris, 93800 Épinay-sur-Seine / Épinay-sur-Seine

5

La médiathèque est le le lieu culturel de tous les spinassiens. Elle se situe dans un endroit très fréquenté, notamment par les jeunes et les mères. L’endroit est très respecté dans la ville.


6. Omyrac’l

Adresse : 6 Rue de Paris, 93800 Épinay-sur-Seine / Épinay-sur-Seine

3

Pourquoi cet endroit?

Omyrac’l est un restaurant situé près du centre commercial l’Ilo. Situé près d’une station de tramway, cet endroit est très fréquenté et est situé près d’endroits stratégiques de la ville.


7. O’Béatus

Adresse : 18 Avenue de la République, 93800 Épinay-sur-Seine

Image1.png

Pourquoi cet endroit?

O’béatus est un snack prisé des spinassiens, sa proximité avec le tramway en fait un snack phare d’Epinay.

 


Prochaine étape? Démarcher tous les commerçants afin que quelqu’un accepte d’accueillir un frigo solidaire chez lui!

A suivre…


Article écrit par Bussé D. et Rojda H.

Election des délégués

Ce mardi 24 septembre, une partie de l’heure coop a été consacré à l’élection des délégués de la classe coopérative de seconde 4.

Election des délégués représentant des élèves

Dans cette classes, nous ne distinguons pas les titulaires des suppléants, les 4 délégués élus par les élèves sont donc:20190927_150748

  • Lina
  • Mahadi
  • Nassim
  • Ivan

Voici leur déclarations: Déclaration Lina et Mahadi      Déclaration Nassim

 

Election des Ecolycées

Les 2 Ecodélégués élus par les élèves sont:20190927_150852

  • Wissal
  • Erda

 

 

 

M.REYNAUD pour la classe de seconde 4

Un Chamallow Challenge

Ce mardi 17 septembre, la classe a réalisé un « chamallow challenge« .

Le but était de faire tenir le marshmallow le plus haut possible en utilisant seulement le matériel donné: du scotch,un petit paquet de spaghetti, un morceau de ficelle et un marshmallow.

20190917_142104

Avant de travailler en groupe nous devions réfléchir seul en dessinant sur une feuille le schéma de la tour.

Après avoir eu un temps de réflexion seul nous avons mis en commun nos idées en groupe et commencé la construction ensemble avec le but de faire tenir le marshmallow le plus haut possible. 

Après 15 min de construction, les professeurs ont mesuré la hauteur des marshmallow de toute les équipes.

Nous avons ensuite faite un bilan collectif de cette activité pour parler du travail en équipe; les avantages et les inconvénients. Par exemple, les professeurs nous ont enregistré pendant la construction, nous nous sommes rendu compte du bruit que nous avons fait. Il y avait plus d’avantage que d’inconvénients alors nous avons décidé de travailler plus souvent en équipe mais il nous fallait fixer des règles pour éviter les points négatifs.

Imane s’est portée volontaire pour réaliser une affiche qui résume nos discussions, elle est affiché au fond de la salle.

20190918_090309.jpg

Les professeur nous ont ensuite posé deux questions: « qu’avez-vous appris aujourd’hui? » et « comment l’avez-vous appris? ». Nous avons répondu individuellement sur un cahier.

Nous avons pris quelques avis des camarades: 

Lina: “J’ai trouvée ça amusant il fallait bien réfléchir réunir nos idées pour en faire des meilleures cela nous appris à nous écouter mais il y avait trop de bruit et nous avions du mal à nous écouter”.

Naira: “ C’est une bonne idée, cela nous a appris à travailler en groupe et de se connaître un peu plus”

Article rédigé par Wissal et Jena pour la seconde 4

Nous remercions Wissal, Jena et Imane pour leur prise de responsabilité. Un article pédagogique présente les modalités et les enjeux de cette activité: http://www.cahiers-pedagogiques.com/Apprendre-la-cooperation-avec-des-chamallows

 

Un frigo solidaire à Epinay?

a

Notre classe de première STMG 1 du lycée Jacques Feyder a rencontré Dounia MEBTOUL, présidente de l’association les Frigos Solidaires.  L’association nous a proposé avec notre professeur un projet : installer le premier frigo solidaire de la Seine-Saint-Denis, à Epinay-sur-Seine.

Le principe est simple : mettre un Frigo à l’extérieur d’un restaurant ou d’un commerce dans lequel chacun peut apporter de la nourriture ou se servir librement.

b

Dounia nous a expliqué que 9 millions de personnes n’avaient pas accès à une alimentation suffisante en France et que de l’autre côté il y avait 10 millions de tonnes de gaspillage alimentaires.

Plusieurs Frigos Solidaires fleurissent partout dans le monde comme en Argentine, au Canada ou encore en Inde. Il en existe également beaucoup en France mais aucun en Seine-Saint-Denis et à Epinay.

c

Le frigo solidaire sera installé chez un commerçant ou une organisation et sera accessible à tous et permettra de :

  • Lutter contre le gaspillage alimentaire
  • Contribuer à la solidarité locale
  • Rendre l’espace public davantage convivial et créer du lien social

Dans un Frigo Solidaire, certaines choses peuvent être partagées comme :

  • Des produits secs, des fruits, des légumes
  • Des produits à la date de limite de consommation non dépassée
  • Des produits à la date limite de consommation optimale (DLUO) raisonnablement dépassée
  • Des produits sans date de péremption affichée

Certaines choses ne peuvent pas être partagées comme :

  • Les plats cuisinés maison
  • Les produits entamés
  • L’alcool

d

Un Frigo Solidaire coûte 1300 euros. Cet argent peut être récolté grâce notamment :

  • Aux dons
  • A la mairie
  • Au financement participatif via des cagnottes en ligne

Pour récolter l’argent nous avons pensé à contacter des influenceurs d’Epinay comme Salif la Source ou encore Hornet la Frappe.

La prochaine étape est de trouver un commerçant situé dans une zone d’affluence et qui acceptera d’accueillir un Frigo Solidaire. Nous réfléchirons ensuite aux moyens pour récolter l’argent et installer le premier Frigo Solidaire d’Epinay-sur-Seine !

A suivre…


Article rédigé par Rojda H., Armelle J., Isabelle J. et Auriane LS pour la première STMG 1.

 

 

Conseils coop n°2 + orientation

Aujourd’hui, les secondes 4 et les terminale S1 ont tenu leur second conseil coop. Voici les compte-rendus :

bilan conseil coop n°2 204 17 septembre 2019

bilan conseil coop n°2 TS1 17 septembre 2019

Voici également le lien vers la présentation des études supérieures par M. Montigny :

https://prezi.com/p/izl0t2fdkf4j/que-faire-apres-un-bac-s/

La salle de classe de nos rêves

Le mardi 10 septembre, notre professeur de gestion, Monsieur Merabet, nous a demandé d’imaginer et d’essayer de reproduire notre salle de classe de nos rêves à l’aide d’un atelier de créativité et de matériaux.

Nous avons en effet la chance cette année d’être toujours dans la même salle.

1

Pour travailler dans de bonnes conditions et faciliter la créativité, notre professeur nous a proposé des jus et des friandises.

2

La première étape de notre travail était de noter sur une feuille toutes les choses qu’on voulait avoir dans notre salle de classe.

Le professeur nous a dicté des points essentiels afin de travailler en groupe :

  • La bienveillance entre nous
  • La générosité, toutes les idées devaient être écrites et toutes les idées étaient bonnes à prendre
  • La déconnexion (pas d’ordinateur, pas de téléphone) pour ne pas biaiser la créativité
  • Tout le monde devait s’exprimer
  • On ne devait pas critiquer les idées des autres (positivement ou négativement) afin de ne pas nuire à la créativité du groupe.

5

Chaque étape était chronométrée par notre professeur pour pouvoir réaliser toutes les étapes de cet atelier de design-thinking.

6

Une fois toutes les idées rédigées, nous devions réaliser à l’aide de matériaux la salle de nos rêves (pâte à modeler, tampons encreurs, fils, laines, scotchs, colles, feutres, postiches, cartons, etc.)

8

Après avoir réalisé notre classe de rêve, nous devions présenter le résultat final devant toute la classe en exposant nos idées et ce qu’on voulait mettre en place pour notre salle :

10

11

Voici, pêle-mêle, les idées retenues par notre classe :

– Mettre en place des débats en invitant des intervenants

– Mettre des citations sur les murs via un « mur des citations »

– Des led  et des souris lumineuses

– Des logiciels pour développer nos compétences

– Un canapé et des poufs pour se reposer et lire

– Plusieurs décoration sur les murs

– Un petit poisson rouge

– Les manuels dans l’armoire pour faciliter le transport et les prendre que lorsqu’on a des devoirs

– Un diffuseur d’odeur

– Une tirelire pour financer les projets de notre classe

– De l’eau

– Agenda de classe affiché au mur pour se souvenir des devoirs

– Des miroirs

– Affichage des personnes connues avec leur biographie

– Rideaux

– Décoration sur la porte

-Tapis à l’entrée

– Une carte du monde

– Des plantes près des fenêtres

– Pour le cadre de vie, des boissons chaudes

– des autocollants sur les fenêtres

– Installation d’une cagnotte pour financer les projets et la vie de classe

-Une petite bibliothèque pour lire

-Vente de gâteaux  pour financer des projets de classe

9

Le travail proposé par notre professeur nous a aidé à communiquer, rire, travailler et à faire plus facilement connaissance entre nous, élèves de la 1STMG1. Nous avons également proposé des idées qui seront votés avant d’être mises en place dans notre salle afin qu’on s’y sente mieux.


Article rédigé par Rojda H., Lilian L. et Elias M.

 

Premier conseil coop des 2nde4

Aujourd’hui, les secondes 04 ont tenu leur premier conseil coop. Celui-ci était en partie animé par leurs enseignants afin qu’ils comprennent les différents rôles : président, reformulateur, protecteur de parole. Mais ce sont déjà deux élèves qui ont assumé les rôles de distributeur de parole (Ivan) et de secrétaire (Alvin).

C’était le premier conseil coop, et il y a eu pourtant de nombreuses propositions très discutées, et une première décision. Le compte-rendu se trouve ici : bilan conseil coop n°1 204 2019-2020

Le prochain conseil aura lieu la semaine prochaine.

SORTIE INTÉGRATION SECONDE 4

Ce vendredi 6 septembre, les élèves de la seconde ont participé à la sortie d’intégration de la classe.

Merci à Naira et Nassim pour leur article qui résume ce moment et expose quelques avis d’élèves. La forme de l’article, libre de choix, est bien intéressante.

L’article est consultable ici: Article de Naira et Nassim

A quoi aura véritablement servi cette sortie? Quels en sont les apprentissages à retenir ? Un débriefing aura lieu en cours pour éclaircir cela.

Un grand bravo à l’équipe « verte »: Naira, Lina, Chéryne, Mohamed, et Yannick qui ont retrouvé le diamant.

Conseil coopératif 1 – 205

Vendredi 06/09/2019 a eu lieu le premier conseil coopératif des 205.

Les professeurs  ont présenté le fonctionnement de cette instance avec ces 4 rôles (président, distributeur de parole, protecteur de parole, secrétaire) qu’ils ont tenu pour cette première session.

La prochaine fois, les élèves volontaires occuperont les rôles, accompagnés par un assistant parmi les enseignants.

Le compte rendu est disponible ici. Conseil COOP 1

Un bilan sera établi au prochain conseil COOP afin de voir si les demandes des élèves ont été satisfaites et si les décisions prises ont été appliquées.

 

Mme Beaslay pour l’équipe de la 205

Accueil des élèves de seconde 04

Ce mardi 3 septembre, nous avons accueilli les élèves de seconde 04.

Nous avons expérimenté un nouveau dispositif, les entretiens individuels de début d’année. Ces entretiens seront suivis d’une nouvelle série d’entretiens en milieu d’année et d’une dernière en fin d’année.

Les entretiens se sont bien passés et ont duré environ une heure.

Voici le déroulement et les objectifs de ce dispositif.

Objectifs :

  • dépister les élèves allophones ou dys (dyslexiques, dysorthographiques, dyscalculiques)
  • instaurer une relation personnalisée avec les élèves
  • Recueillir des informations importantes pour le suivi durant l’année
  • Faire passer le questionnaire d’enquête avant le début des cours

 

Modalités :

  • Réception de chaque élève pendant cinq à dix minutes à la rentrée par l’un des enseignants qui dialogue avec l’élève et se renseigne sur les domaines indiqués dans le tableau.
  • Les questions dans la colonne de droite sont indicatives, pour guider l’entretien. L’entretien doit prendre la forme d’un dialogue.
  • L’enseignant prend des notes à la main et remplit ensuit un tableau excel.

 

Organisation du jour de la rentrée

  • Accueil des élèves par les deux professeurs principaux, questions administratives, règles de l’étalissement.
  • Les deux enseignants reçoivent ensuite chaque élève un par un
  • Tandis que les élèves passent tour à tour, les autres font un travail d’écriture et remplissent le questionnaire de rentrée pour l’évaluation future des dispositifs coopératifs.

 

Domaines Questions pour guider l’entretien (facultatives)  
Attentes à l’entrée en seconde Bilan suite au collège. L’élève a-t-il des attentes particulières en entrant au lycée ? Des craintes ?  
Conditions de travail à la maison et habitudes de travail L’élève dispose-t-il d’une chambre individuelle ? D’un bureau ?

A-t-il des obligations familiales le soir (s’occuper d’un frère ou d’une sœur, des tâches ménagères, etc.) ?

A-t-il des loisirs auxquels il consacre beaucoup de temps ?

 
Repérage des élèves allophones, dys, difficultés éventuelles Le français est-il la langue maternelle de l’élève ? Si non, quand l’a-t-il appris ? Est-il passé par une UPE2A ?

L’élève a-t-il des difficultés d’ordre médical face au travail ? Dys ? Problèmes de vue ?

A-t-il des difficultés particulières dont il souhaiterait nous faire part ?

 
Orientation Connaî-il le nouveau système du lycée ? A-t-il déjà des projets d’études ? De domaine professionnel ? Expliquer les échéances de l’année.  
Divers