Controverses sur les migrations climatiques : le retour de l’intervenante

Suite à sa visite au lycée, Marine Denis a rédigé un texte où elle présente le projet :
controverses 2
« Le projet de simulation sur le format d’un procès climatique que nous construisons avec la classe de Terminal S du Lycée Jacques Feyder est l’occasion d’allier et de mettre en lumière les fondamentaux de la prise de parole en public et l’acquisition de compétences sur les enjeux liés au changement climatique et aux migrations environnementales.
Cette simulation de procès s’appuie sur des faits réels et plus précisément sur le recours déposé au mois de mai 2018 par onze familles devant la Cour de Justice de l’Union Européenne qui accusent les Etats Européens d’échouer à protéger les citoyens européens des effets du changement climatique.
Dans un premier temps, les élèves suivent une formation de quelques heures sur les enjeux géopolitiques du changement climatiques puis dans un second, sur le fonctionnement des différentes étapes d’un procès et le rôle des différents acteurs présents lors de la simulation : juge, procureur, avocats, partie civile, Etats, ONG, journalistes, entreprises etc.

Les enjeux sont multiples puisque l’on attend des élèves de se saisir de leurs connaissances théoriques pour incarner un rôle précis au cœur d’un jeu d’acteurs complexe. Les élèves sont amené.e.s à évaluer les stratégies de coopération et d’alliance existant entre les différentes parties prenantes au procès, tout en respectant le format procédurier que requiert ce cadre officiel juridique. 

 
La construction d’un argumentaire et le travail de plaidoirie constituent de nouveaux exercices pour la plupart des élèves, aussi l’ancrage « réaliste » qu’introduit la mise en scène d’un procès est important. Les élèves pourront être amené.e.s à évoquer des sujets touchant conjointement aux programmes de philosophie et d’histoire-géographie de Terminal : interroger la preuve scientifique, questionner l’autorité et l’indépendance de la justice, le rôle de l’Etat dans l’accueil des mobilités humaines etc. Aussi, cette première simulation est l’occasion d’articuler de façon pédagogique de nouvelles connaissances et la retranscription concrète, sous la forme du jeu de rôle, de celles-ci. »
Marine Denis - PhD candidate public international law
Research assistant - EDGE H2020 research project
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s