Retour sur la journée dons de livres du 14 décembre sous la forme d’exercices de style

Pour raconter la journée du 14 décembre, les élèves de la 1Stmg1 ont décidé de rédiger des récits à la manière des exercices de style de Queneau.

Vous trouverez donc deux versions d’une même histoire, l’une à la manière des récits des chevaliers de la table ronde et l’autre, très différente, en langage de la “street” : l’argot de Seine Saint-Denis.

Quête initiatique

Il était une fois un Prince en quête d’aventures, et un maître, Maître Merabet.

Un jour, il lui confia une idée qui lui trottait dans la tête depuis un certain temps: il avait en lui l’envie de faire des dons de livres.

Les livres, qui au départ étaient destinée à être jeter, pouvaient être distribués aux gentilshommes, aux gentes dames, aux damoiseaux et autres jouvencelles! En faire profiter le peuple, ce serait mieux tout de même!

Alors, le maître et le prince réunirent de valeureux compagnons pour les accompagner dans cette aventure. Tous les compagnons acceptèrent cette idée avec joie ! Quoi de mieux  que de faire plaisir au peuple?

Tout débuta dans les écuries-garage du château. Les livres étaient disposés dans des cartons, les chevaliers durent les transporter jusqu’au château,  puis ils se mirent à la tâche. Il fallait les trier par thèmes: romans, histoire, livres d’art, essais… Tous firent preuve de courage et de ténacité dans leur quête de la perfection, exigée par leur maître!

Réunis à la table ronde, les compagnons eurent une nouvelle idée: prévoir des cadeaux surprises, une centaine, pour réjouir petits et grands pour les fêtes de fin d’année. Leur maître, ému par tant de cœur à l’ouvrage, leur apporta donc tout le matériel nécessaire, papier-cadeau,  scotch et rubans. Et tous exprimèrent leur talent en emballant les cadeaux.

journée dons de livres 1

Pour informer le peuple de l’événement, dont la date avait été fixée au vendredi 14 décembre, ils décidèrent de réaliser des affiches. Aider par leur Maître, ils réalisèrent une affiche qui regroupait toutes les informations nécessaires, afin de la placarder dans tout le village. Cela tint une grande part dans la réussite de leur mission.

Quelques jours avant les festivités, les compagnons préparèrent la salle qui allait accueillir tous les villageois. Les disciples ainsi que leurs maîtres se levèrent à l’aube du grand jour et revêtirent leurs plus belles tenues. Ils  se présentèrent devant les hautes grilles du château avant 8h pour accomplir la mission “dons”.

Les livres avaient déjà été disposés et rangés la veille, ils étaient prêts à être donner.

Quelques quidams profitèrent du calme matinal pour prendre des livres mais vers 10h la cloche sonna et c’est une foule qui arriva!

14-12-2018-1

Les braves compagnons furent  très heureux de voir le sourire des villageois, ils en ressentaient une grande fierté!

Sur les coups de 16 heures, le calme revint mais d’autres types de villageois arrivaient pour recevoir les parchemins de leurs enfants et au passage ils pouvaient profiter d’un banquet préparé en leur honneur. Ceux-ci purent ainsi profiter également des dons d’ouvrages, il y en avait plus de 800!

La soirée prit fin aux environs de 20 heures, les héros, épuisés par cette journée s’en retournèrent dans leurs villages, quelques minutes plus tard, le grand Maître envoya des pigeons voyageurs  pour les féliciter. Cette quête restera dans les mémoires grâce au livre d’or, plein d’encouragements, il pourra instruire les générations futures de la réussite de cette aventure.

Tous y souligne le courage des villageois qui se pressaient malgré le froid, et celui de nos héros qui se mirent dehors avec les derniers ouvrages pour mener à bien leur mission.

Malgré la grande carrure du Maître Merabet celui-ci pleura de joie devant la solidarité de ses compagnons.

C’est ainsi que se termine cette jolie histoire, ils partirent tous avec beaucoup d’enthousiasme pour de prochaines aventures.

Seine Saint-Denis Style, c’est de la bombe…

Vazy ça a commencé en cours de gestion, on était posé sur nos chaises, en mode bien, en b002.

Quand notre prof nous dit qu’il a un projet, t’as capté? Il nous explique que c’est pour faire des dons de livres. On a accepté, t’as vu!

On est parti au garage récupérer des livres pour les déposer au cdi, en mode livraison, t’as capté? Après tu vois y a le conseil de classe qui arrive le 7 décembre, ce jour là y’en a certains ils étaient au conseil pendant que d’autres emballaient les livres en mode cadeau fils bleu papier noël ambiance bien. C’était beau de ouf!

Après les blocus arrivaient, mais certains calculaient pas, t’as vu?, ils étaient focus sur le projet, on a fait des flyers pour cette fameuse journée t’as vu! On les a accroché dans tout le lycée fait des pubs sur les réseaux pour avoir vla le monde.

Jeudi on a préparé la salle, on les classait par catégories “tous sa tous sa”, bref je vous passe les détails…

img-1742

Nous arrivons AU JOUR J, t’as vu? nous on n’est pas du matin, y’avait que 4 personnes à 8 heures ; on s’est tous capté à 9 heures c’est là où tout a commencé.

Tous bien sapé, on a dead ça en lousder!

Les gens commençaient, petit à petit, à venir on les attirait tous avec nos bonbons, après y’a un petit groupe ils sont partis faire la pub, toquer aux portes pour présenter la p’tite journée là…

On était en mode détente tout ça, c’était plutôt calme avant la récré. A 10 heures on n’a rien compris y avait vla le monde, choqué frère! C’était blindé! Tout le monde prenait des livres, mais nos bonbons sont partis en sucette!! On n’était en rupture dinguerie. Après ce moment mouvementé ça s’était calmé. C’était l’heure de grailler, on n’a fait 2 groupes,  un qui bouffait à 12h et un à 13h. Vers 14h y’a eu un groupe de gens qui est venu prendre des livres, même si y’avait plus de bonbons. T’as vu?

img_4781

Ensuite y’a eu la remise des bulletins ou chaque frère passait un par un devant le prof avec ses darons. Alors les darons en mode respect ont commencé à venir prendre des livres, boire un petit thé, calmé…

Petit à petit la salle s’est vidée de ses livres… et de certains élèves, en mode j’quitte la place.  Pour les élèves qui restaient on parlait ensemble de nos premières impressions , ranger la salle et rassembler les livres qui restaient. Comme y’avait plus personne qui venaient dans la salle on a mis deux tables dehors entre l’entrée et la cour et posé le reste des livres dessus, t’as capté? On les faisait partir de ouf à des parents, à des profs, malgré le froid!

Voilà j’espère que t’as capté que c’était une journée dar de ouf dinguerie c’était waaaah la D! Même pas les mots pour expliquer! On espère que notre article vous a plu nous on s’vesso .

Camille Taillefer avec Aïssatou, Elias, Nayé, Boubacar, Oussene, Steven, Medine, Güllü, Odilia, Moncef et Lilia pour la première STMG 1

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s